Depuis le 15 septembre 2018 les actes de téléconsultation sont remboursables par l’Assurance Maladie.

Qui est concerné ?

La téléconsultation est accessible à tout patient, pour tout motif de recours, réalisable par tout médecin et facturable selon le secteur du praticien avec les majorations existantes (comme en présentiel).
Ces téléconsultations sont remboursées par la Sécurité sociale et les mutuelles lorsqu’elles respectent le parcours de soins coordonnés défini par la Convention médicale.

Les conditions d'accès au parcours de soins et donc à une prise en charge sont les suivantes :

- Être orienté par votre médecin traitant ou

- Consulter auprès d'une spécialité en accès direct (Gynécologie, Pédiatrie, etc.) ou

- Être âgé de moins de 16 ans ou

- Ne pas avoir de médecin traitant ou

- Votre médecin traitant n'est pas disponible dans des délais compatibles avec votre état de santé

Quelles conditions techniques sont nécessaires afin de garantir le remboursement ?

L'Assurance Maladie précise sur son site qu'une téléconsultation doit impérativement être faite via une liaison vidéo afin de garantir la qualité des échanges.

Pour rentrer dans le cadre de remboursabilité et sécuritaire de la téléconsultation, vous devez vous assurer avant le début du rendez-vous, de vous connecter sur le site Qare via un ordinateur, ou via un smartphone avec l'application Qare installée. Également, une caméra, un micro et une connexion internet suffisants sont obligatoires pour réaliser le rendez-vous.

Si ces conditions ne sont pas réunies, le praticien est en droit de refuser la réalisation du rendez-vous, ne garantissant pas une téléconsultation et un contact de qualité.

En effet, la réalisation d'un rendez-vous par téléphone sous demande de rappel par le médecin ne rentre pas dans les conditions de remboursement. Un rendez-vous par téléphone n'est pas considéré comme remboursable par l'Assurance Maladie, et vous n'aurez donc pas de feuille de soins pour obtenir un remboursement.

Avez-vous trouvé votre réponse?